Démarches construction de terrasse

La terrasse de jardin est un havre de confort pour profiter de son extérieur quand le beau temps est là. Vous avez envie de vous lancer mais ne savez pas par où commencer ? Suivez notre guide étape par étape :

Étape 1 : prendre le temps de la réflexion

Il importe tout d’abord de bien réfléchir à votre projet. Définissez le lieu et la surface de votre terrasse, puis vérifiez son orientation et son éventuel vis-à-vis. N’oubliez pas d’examiner la nature du sol et ce qui s’y trouve, car cela peut limiter votre choix en matière de matériaux.

Étape 2 : s’informer sur le permis de construire

Se pose maintenant la question du permis de construire. Celui-ci n’est pas nécessaire si votre terrasse n’a pas de auvent, et que ses fondations ne sont pas sur pilotis, ni très profondes. La terrasse doit être de plain-pied, à moins de 60 centimètres du sol, et sa superficie ne doit pas dépasser les 20 m². Si elle ne respecte pas un de ces critères mais que son emprise au sol est inférieure à 20 m², une simple déclaration de travaux en mairie pourrait suffire. Dans le cas contraire, l’obtention d’un permis de construire est obligatoire. La meilleure solution est toujours de contacter directement la mairie de la commune de votre bien ou un spécialiste local qui vous guidera précisément sur toutes les démarches à effectuer.

Étape 3 : prévenir la copropriété

Si votre projet de terrasse concerne une copropriété, il faudra au minimum soumettre votre projet à l’assemblée générale, et déposer une déclaration préalable de travaux. Vous aurez à vous conformer aux différentes règles fixées par la copropriété, ainsi qu’aux règles d’urbanisme détaillées dans le paragraphe précédent.

Étape 4 : sélectionner les matériaux

Concernant les matériaux, vous avez l’embarras du choix. Certains matériaux robustes et fiables, comme la pierre naturelle ou le béton, présentent l’inconvénient d’être très lourds. Le bois (de préférence non exotique) a la réputation d’être moins fiable, mais il peut durer longtemps à condition d’être bien entretenu. En outre, sa légèreté est un atout. La résine, elle, est un matériau plus solide que le bois, mais également plus polluant. Le carrelage est un bon compromis : il est robuste, relativement léger, et peu polluant à fabriquer. Le matériau le moins onéreux est le gravier.

Étape 5 : choisir un artisan

Le choix de votre artisan dépend du type de terrasse que vous souhaitez obtenir. Ainsi, une terrasse extérieure en bois suspendu doit être réalisée par un charpentier. Une terrasse en béton coulé ou en pierres maçonnées exige le savoir-faire d’un maçon. Enfin, pour une terrasse en gravier, c’est un terrassier que vous devrez contacter.

Vous l’aurez compris, il y a toujours une solution pour répondre à vos envies de terrasse extérieure. L’essentiel, pour réussir votre projet, est de procéder par étapes et de consacrer suffisamment de temps à trouver un bon compromis entre vos désirs, votre budget et la configuration de votre logement.

Découvrez nos services d’accompagnement